mardi 13 février 2018

Restrictions de vol sur le site de l'Escalette.

La période de reproduction de l'Aigle de Bonelli est en cours.


Pendant cette période de ponte les aigles de Bonelli sont étroitement surveillés par le CEN PACA : http://www.cen-paca.org/index.php?rub=0
qui est en charge du Plan National de Protection de ce rapace.

Au décollage, vous trouverez ce panneau d'information sur la conduite à tenir et le plan de vol à adopter en cas de petites conditions et (ou) si on ne trouve pas d'ascendances sur les Costes-Chaudes :


Nous demandons à tous les pilotes locaux de faire acte de pédagogie et de ne pas hésiter à aller vers les nouveaux venus ou les parapentistes de passage pour leur expliquer ce plan de vol.
Cette démarche est très importante car elle peut engager la survie du site.

Je ne voudrai pas dramatiser, mais pour vous faire prendre conscience de ce qui pourrait advenir, voici la lettre qu'a écrite Jean Pierre POULEAU, Président de la FFVL en 2013, au Préfet du Jura suite à la fermeture définitive de deux sites de Vol libre de Septmoncel et de Chancia.

Pour info, il s'agit de la reproduction du Faucon Pèlerin, espèce qui est moins "en voie de disparition" que l'aigle de Bonelli.
Il faut également savoir qu'un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) peut être pris par le Préfet suite à une demande de la DREAL, je vous mets ici le lien de la DREAL PACA.

http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/



 

Attention,  le comportement irresponsable de certains peut compromettre notre pratique à tous !

Merci de votre compréhension.

Loïc

8 commentaires:

  1. Je trouve que la carte n'est pas très claire
    - La zone strictement interdite est dans la zone autorisé à +500m/sol
    - Cette zone interdite devrait avoir une altitude possible de survol (1000m par ex)
    Le trajectoire présentée enfreint manifestement les interdits présentés

    RépondreSupprimer
  2. La carte est pourtant très explicite :
    - On peut effectivement survoler la Zone Interdite si on est à plus de 500 m d'altitude par rapport à cette zone : le Baou de Roux étant à environ 500 m d'altitude, cela fait 1000 m à l'altimètre, c'est bien ce que tu as dit et c'est ce qui est autorisé ...
    - La trajectoire en jaune permet d'éviter un survol direct de la zone interdite, c'est un moindre mal.
    Effectivement, les Costes chaudes étant à environ 600 m d'altitude, on est loin des 1000m autorisés, mais ce contournement évite un passage en vis à vis direct avec la zone de nidification.
    -Sans vent au déco ou avec de très petites conditions, on devrait normalement s'abstenir de décoller et redescendre à pied ....ce que personne ne fait !
    Moralité : De deux maux, il faut choisir le moindre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Loïc,

      Il n'est pas vrai que personne ne redescend à pied de l'Escalette en période de réglementation si le vent est absolument nul au décollage.
      Il m'est déjà arrivé de le faire et je pense que je ne dois pas être le seul !

      J'espère que le texte explicatif situé au décollage lui-même dans le panneau vitré (fermé à clef et géré par le club) a bien été affiché à nouveau.

      Marc

      Marc

      Supprimer
  3. Loic à vraiment très mal de son vivant, à l'image de mon cœur étreint et pestilentiel prenez garde, l'aiglo veille.

    RépondreSupprimer
  4. C'est minable des commentaires comme cela. Sans signature. De toute les façons, moi je n'aime que les grands cœurs généreux et les gens qui savent écrire.

    Bisous à tous les grands parapentistes et à tous les petits aiglons,
    C@thy du Plan d'Aups.

    Un jour un grand homme m'a dit : "Je dis ce que je pense et je pense ce que je dis."

    RépondreSupprimer
  5. @ C@thy : merci pour ton intervention, le commentaire est de our qui dans la mythologie égyptienne était une divinité des cieux et du soleil ...
    "Dico quid facio, facio quid dico", je dis ce que je fais, je fais ce qui je dis, la cohérence entre les paroles et les actes et vice versa ...
    Nous avons encore beaucoup à apprendre des philosophes grecs et romains antiques !

    RépondreSupprimer
  6. Ours est donc une divinité.
    Ouppss ! Lapsus révélateur ! J'ai confondu les verbes "penser" et "faire". ;=))
    C@thy du Plan d'Aups Sainte Baume

    RépondreSupprimer
  7. Je trouve lamentable de poster des messages sur un blog comme celui-ci de façon "anonyme".
    Le minimum, me semble-t-il, est de signer les messages que l'on poste.
    De plus la phrase d'"anonyme" est incompréhensible et contient des fautes d'orthographe.

    On lui demande d'aller publier ses messages ailleurs et de ne pas polluer ce blog.
    Merci d'avance.

    Marc Lassalle

    RépondreSupprimer

Informations Club