samedi 15 avril 2017

Voyage en Andalousie

EL VIAJE EN ANDALUCIA

Du 24 Mars au
01 Avril 2017

Départ imminent !



Après nous être retrouvés à l'aéroport de Marignane, nous avons pris rapidement notre vol à destination de Malaga. Une fois sur place, nous avons passé la soirée en ville, accompagnés d'un fin connaisseur de bars à tapas des alentours. C'est avec un bel aperçu de l'ambiance andalouse que nous nous sommes endormis.

Jour 1 :
Nous avons rejoint Romain, notre guide pour le séjour, en début de matinée.
Après avoir lesté son van de tous nos sacs, nous avons eu droit à un superbe accueil. Sur la route, pour notre premier vol à La Herradura, nous avons bien échangé.

Arrivés au village, ce n'est qu'après avoir englouti de bonnes sardines fraîchement pêchées que nous avons pu nous assoir dans nos sellettes et réaliser un beau soaring en bord de mer. Nous survolions et effleurions alors de superbes villas, et aurions pu faire de nombreux touch'n'go parmi les grandes piscines comme dans la vidéo de Jean-Baptiste Chandelier. Le soir nous sommes allés en ville à Grenade faire de nombreux bars à tapas. Excellent, c'est une toute autre culture. Nous avons ensuite rejoint l'hôtel plus tard en soirée pour être d'attaque le lendemain. Un cross nous était possible, d'ailleurs l'objectif était de rejoindre la plage de La Herradura depuis les hauts sommets.
 

Jour 2 :


Le 26 Mars, nous avons, comme prévu, rejoint le déco sud-est d'Otívar vers 11h pour un départ en cross. Les conditions étaient bien instables. J'ai presque réussi à poser sur la plage à une crête près. Pas un seul bobo à déplorer avec pourtant pour certains pilotes des posés souvent improvisés parmi les lignes électriques, les vignes ou encore les habitations. J'ai dû de mon côté poser dans un virage inopiné sur route un peu à l'arrache.



Ce fut 45min de rêve ! J'apercevais au loin les sommets enneigés du Sierra Nevada ainsi que sous mes pieds les flans abrupts du passage montagneux appelé la pyramide. Plus tard, après avoir effleuré les Twin-Peaks je voyais peu à peu se dessiner la mer.
Il était possible de rejoindre à pieds un autre décollage seulement la brise était bien forte et après nous être tous retrouvés nous avons pris la route pour Cènes tout près de Grenade pour un vol du soir.

Jour 3 :
Après un réveil aux alentours de 8h30 et un petit-déjeuner copieux nous nous sommes donnés rendez-vous pour aller voler à deux pas de l'hôtel!
En tout, 4 vols d'une bonne demi-heure avec de beaux plafs mérités. Les conditions étaient encore bien coriaces mais nous avons réussi à prendre énormément de plaisir malgré ça. Les reposes au déco de Cénes sont géniales, d'ailleurs nous avons rencontré Raúl Rodriguez, sacré champion du monde d'accro qui s'est installé là-bas.
Le soir, après une bonne douche nous sommes sortis dans le village, Romain nous a conseillé un bon bar à tapas. Ici, quand tu prends une boisson on te donne des tapas gratis... Du coup avec Chris et Jean-Michel, on a essayé de diminuer les bières!

Jour 4 :
Super conditions ! En tout 2 cross, comme si 1 ne suffisait plus !..
Nous étions une bonne dizaine au déco d'Otívar, j'ai réussi à rejoindre cette fois la plage à plus de 1000m de haut suivi de Christophe! Un régale de partir d'aussi haut en montagne habillé jusqu'au cou et arriver à la plage pour se retrouver en slip et
se baigner en attendant les copains. Les paysages étaient à couper le souffle et les conditions au dessus de la mer étaient tellement calmes qu'on a pu pleinement profiter de cette fin de vol majestueux.




Pour le deuxième cross, depuis Cènes, aux alentours de 16h30 nous avons réussi à atteindre 2800m de plaf en enroulant du +8 par endroit. Christophe, a réussi un triangle en survolant pratiquement la station du flan nord du Sierra Nevada. De mon côté je me suis payé un aller/retour gratis jusqu'à Grenade nord en suivant une belle rue de nuages. Pas de photos pour celui-là du coup, dommage car la vue était magnifique sous ces nuages. Le décollage est dégagé mais les brises sont très souvent soutenues dès midi. Elles sont supérieures à 15km/h et il faut souvent décoller dans de courtes accalmies.

Jour 5 :
Bien fatigué, je n'ai sauté qu'en fin d'après-midi, j'ai sûrement eu une petite insolation la veille ! J'en ai donc profité pour rester à côté de Romain et noter ses bons conseils quand il guidait Christophe, Jean-Michel et Laurent pendant leurs vols.





Le site d'Olívares est orienté sud-est, sur ce relief parsemé de roches calcaires exposées plein soleil dès l'aurore, il y a vraiment de belles distances à parcourir. Les basses couches sont assez coriaces à exploiter mais une fois là- haut le tour est pratiquement joué.
Ce jour là, Christophe a réalisé une belle promenade dépassant deux larges vallées.
J'ai dû prendre les choses en mains pour y revenir le lendemain et faire mieux.

Jour 6 :
Les batteries rechargées, nous sommes ce jour-là retournés à Olívares accompagnés de Raúl Rodriguez qui nous a fait part de ses nouvelles manœuvres d'accro. J'avoue avoir été un peu perdu à ce moment-là! Je crois bien que son objectif du jour était de passer pratiquement toutes les figures existantes twistées... ;)

Arrivés au décollage vers 11h, les conditions étaient déjà bien établies, il ne fallait pas tarder à partir avant que le vent ne se mette à forcir.
Le ciel était légèrement recouvert de cirrus, cela s'est tout de suite fait ressentir car, en vol, l'activité thermique était présente mais bien plus calme que la veille et les plafs ce jour là n'étaient pas très monstrueux.
Cela dit, j'ai quand même pu parcourir quelques kilomètres sur ces petits reliefs et poser non loin d'où Christophe avait terminé son vol la veille.

 Après nous être enfin tous retrouvés pour le casse-croûte nous sommes partis rejoindre le décollage de Cènes. Ce dernier était bien alimenté ! Finalement, c'est ce qu'il fallait pour faire quelques wagas, une bonne fin d'après-midi, devant un soleil couchant. On a même fini par sortir le biplace et réaliser un super vol en duo avec Christophe. Ce fut pour moi le moment le plus fort de la journée.







Après une aussi belle journée, on ne s'est pas endormi de sitôt, on a juste eu le temps de prendre une douche pour ensuite sauter dans le van de Romain et passer une soirée vraiment inoubliable à Grenade (pour ceux qui s'en souviennent)... Heureusement que l'on avait la carte de l'hôtel en poche à donner au chauffeur du taxi.





Jour 7 :
La grâce matinée s'est montrée nécessaire, on a pu commencer doucement la journée après un délicieux petit déjeuné.
Romain nous a récupéré devant l'hôtel et nous avons décidé ensemble, au vu des conditions, de partir voler en bord de mer à La Herradura. Ça a volé une bonne partie de la journée et le vol était tellement calme que ce fut merveilleux ! Malheureusement la pose pipi devenait non- négociable. De plus, le vent sur les hauts reliefs s'était bien installé et sur le bord de mer quelques moutons au-loin s'approchaient. On s'est alors tous rejoints sur la plage pour faire un break et bronzer les écailles jusqu'au soir.

Jour 8 :
C'est déjà la dernière demi-journée, pas question de ne pas profiter d'un dernier vol avec une si belle journée qui s'annonce. Romain nous avait parlé la veille d'un décollage entre l'hôtel et l'aéroport non loin de Loja.
Après une bonne heure de vol pour Christophe, Jean-Michel et moi il a fallu remettre les pieds sur terre.
  


Ce fut :
  • 8 jours de vols et de séjour à Grenade dans de belles conditions printanières.
  • Une très belle prestation de Romain et nous sommes bien déterminés à le revoir.
  • Une bonne humeur permanente, des vacances réussies.
  • Un séjour festif, énormément de plaisir partagé, en vol et après les vols. Une équipe motivée.
Voici quelques extraits vidéo
Yoann Dando

5 commentaires:

  1. Beaux vols, bonne ambiance, belle région, génial ! :-)
    Tristan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'ajouter la vidéo. Quel talent de montage de Yoann ! La prochaine nous filmerons plus afin qu'il puisse réaliser un film complet.

      Supprimer
  2. Aucun mérite Chris, c'est l'application IMovie qui a fait le plus gros !

    RépondreSupprimer
  3. Beau récit les gars. Romain est un accompagnateur de qualité. Il sait choisir les bons sites au bon moment. Bons vols.

    RépondreSupprimer
  4. haaa l'ambiance Andalouse ..... ça fait plaisir de lire tant d'entousiasme ....
    mig

    RépondreSupprimer

Informations Club