mardi 16 août 2016

Mini-coupe de distance Chemin des Crêtes

Les pilotes du samedi



Quelques une des traces superposées


Malgré le weekend du 15 août et une annonce un peu tardive du fait des reports pour cause météo, il y avait une quinzaine de pilotes chaque jour et même quelques irréductibles qui ont remis ça le lundi.
Bravo à Fred Ab. qui réalise le vol le plus long du weekend en posant à l'Argentière le dimanche, soit 170km. L'an dernier il avait posé à Grenoble. Il ne vient pas souvent au Pic, mais quand il est là, il est efficace :-)

J'ai essayé de faire un petit classement en fonction des traces que j'ai vu sur la CFD et des commentaires dans la shoutbox n'hésitez pas à mettre une remarque dans les commentaires de l'article si je me suis trompé ou si j'ai oublié quelqu'un, je corrigerai.

Pour l'envoi de la gastronomie provençale, merci de m'envoyer un petit mail avec votre adresse postale à tristan.duchet (@) chemindescretes.fr 

Encore bravo à tout le monde !

A bientôt aux barbulles !

Tristan

Classement toute catégorie :

1er       Fred Ab. 170 km (EN C)
2ème   Jean Mi M. 164 km (EN C)
3ème   Frigo 153 km (CCC)
4ème   Willy 113km (EN C)
5ème   Olivier B. 108km (EN C)
5ème   Patrick D. 108km (ENC)
7ème   Cédric 95 km (EN C)
8ème   Laurent T. 87 km (EN B)
9ème   Lionel 63km (biplace)
10ème Fred Ar. 42km (EN B)
11ème Christophe P. 37km (EN B)
12ème David 27km (EN C)
13ème Antoine G. 22km (EN B)

Classement par catégorie :

Biplace :
1er       Lionel 63 km

EN B :
1er       Laurent T. 87km 
2ème   Fred Ar. 42km
3ème   Christophe P. 37km

EN C :
1er       Fred Ab. 170 km
2ème   Jean Mi M. 164 km
3ème   Willy 113km

En D et plus
1er       Frigo 153 km



jeudi 11 août 2016

Mini-coupe de distance Chemin des Crêtes au Pic des Mouches

Ce week-end, c'est le bon !
Deux belles journées de cross se profilent à la Sainte Victoire pour ce week-end, profitons-en ! :-)

L’objectif : réunir des pilotes de différents horizons pour découvrir et partager un joli vol de distance au départ de la Sainte Victoire.
Concept 100% autonomie : pas de balise, pas de briefing (sauf sur les zones aériennes), pas de récup.
Les 3 pilotes de chaque catégorie (EN B, EN C, EN D et au-delà) et le premier biplace ayant réalisés les plus longs vols déclarés (et validés !) à la CFD avec un décollage depuis la Sainte Victoire recevrons un petit panier garni provençal.
Pour ceux qui veulent, RDV 10h chaque jour au cimetière de Pourrières
Plus d'infos sur http://chemindescretes.fr/
Rdv aux barbulles ! :-)
Tristan


lundi 1 août 2016

Des news de Thomas B.

Vous avez été très nombreux à soutenir Thomas suite a son accident . On vous en remercie.

Après 10 jours en soins intensifs à Nice il revient en traumatologie à aix. Il peut recevoir des appels. Il va rester alité un long moment le temps que le bassin se consolide

Thomas subi une très lourde chute alors qu'il tentait de se poser à Moriez... en approche, une très forte turbulence l'a projeté au sol face planète.  Le bassin la hanche le sacrum et les lombaires ont été sévèrement atteints.

Merci encore pour vos messages de solidarité.


PS : je ne saurais que vous inciter à vérifier que vous avez une assistance rapatriement au travers de la FFVL ou de votre assureur. Idem pour l'IA (invalidité)... et pour votre matériel (la sellette et le secours ont été tranchés pour libérer Thomas sans trop le mobiliser...), que vous avez bien transmis l'annexe descriptive si vous avez souscrit au pack matériel.

Ces assurances coutent cher mais en cas de pépin, ça peut couter bien plus....

Amicalement

samedi 9 juillet 2016

K=B+c+p+t+e+l? Non, mais...

Ça fait un moment qu'on voit Frigo et Marcos faire des vols de ouf de plus de 200 bornes au départ du pic et que nous,  les petits pioupiou on rêve secrètement (ou pas...) de les imiter... mais qu'est ce qui fait vraiment la différence ?  La voile ? Le pilote ? La chance ? La stratégie ?  Le timing ? L'engagement ? Bon...certainement un mix de tout cela...
L'autre jour en revenant de la Mûre Mig me dit 'mais oui tu verras c'est faisable, attends une bonne journée et on va aussi y arriver...' moi qui lorgnait déjà sur la 777king ou l'ozone LM6 pour gratter les 5kmh qui manquent... du coup on a décidé de partir plus tôt pour gagner du temps....avec le risque d'aller au tas parce que les conditions sont pas en place...bingo ! 2 presque plombs sur les 2 cross suivants.  Bon... qui ne tente rien n'a rien, mais c'est frustrant...et puis ce Jeudi je décide de retenter, après tout un vol est un vol et certains diront que Corbières c'est toujours mieux que St Ser... question de goût ou de timing :-) . On se retrouve comme d'habitude avec les mêmes fourbes de la semaine et ca papote ca papote on dirait un club de gonzesses la haut...! allez hop comme d'habitude chez les Laporte on decolle tôt et tout le monde s'enquille derrière Joss. .. encore trop tôt ? Non pas vraiment puisque ceux qui décolleront plus tard ne feront pas mieux... décidément les jours se suivent mais ne se ressemblent pas!
Au final beaucoup de pertes, moi j'aurais la chance (je ne sais toujours pas pourquoi?) et le plaisir de pouvoir pour suivre mon vol dans la plaine avec notre maître Étienne Chouard qui m'abandonne à mon destin à Valensole. Là je me retrouve un peu comme les bébés chouette dans leur nid lorsqu'ils doivent sauter pour la première fois... j'entends Frigo à la radio visiblement avec Guigui énumérer des noms de massifs qu'eux seuls connaissent. .. je me reconcentre sur mon vol en essayant se me rappeler les traces visugps . C'est dingue comme ça paraît évident sur l'ordinateur et comme ça paraît abscons en l'air sous ma Blacklight... et Merde alors, j'aurais du mieux faire mes devoirs du soir au lieu de rêver...
Au final ben oui c'est faisable.  En perdant un peu moins de temps en jouant plus sur l'accélérateur on peut le faire avec une B! mais avec un peu de chance (c) des qualités de pilote (p) pour tenir les 6 ou 7 h, le bon timing (t), un peu d'engagement (e) et il faut aussi pouvoir être libre en semaine (l)
bref c'est pas gagné... mais pour pouvoir voler si longtemps et en montagne il faut être serein sous son aile pour ménager le pilote... et là, une B (ou une gentille C) ça aide...
Bon alors certes, j'ai pas bouclé Tandré. Il me manque 1h...peut être seulement 30 minutes si je ne vraque pas au col de vachière (il porte bien sont nom celui là, j'enlèverais même le e). je sais pas où la trouver celle la !? mais... on y arrivera !
PS : tout le vol s'est fait dans du bleu. le Grand Bleu. celui du haut. Je partage et vous livre ces instants magiques...et pour les connaisseurs, vous pourrez aussi apprécier le ricochet entre P10 et R95 ça en devient presque un jeu de les éviter ces 2 là ! la trace : http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2015/vol/20192386


cross parapente pic dormillouse montclar thorame from Stephane Clemens on Vimeo.

samedi 25 juin 2016

La Pédagogie de la Trace ...


Je me souviens, il y a une douzaine d'années de cela, en 2004, je commençais à voleter, et le club PSV comptait une soixantaine de licenciés ... 
 
Il y avait également une poignée de pilotes qui participaient à la Coupe Provençale de Distance (Jacques BASCOU, Étienne CHOUARD, Ingmar ZUCCHETTA, Luc XERRI, Yves GUERNALEC Jacques SIGNUS …. pour ne citer qu'eux) 


Ces pilotes étaient pour la majorité d'entre nous, des extra- terrestres, une élite qui volait sous des machines performantes (DHV 3 et Compétition), bref, "LES" spécialistes du vol de distance.
La plupart du temps, ils décollaient de Signes, mais certains partaient également du Pic.

Alors que la plupart d'entre nous faisait le vol de midi en local avec aller-retour à la Croix et posé à St Ser, eux partaient en cross …

Et puis un jour, en 2007, si mes souvenirs sont bons, Lionel BOURRET a claqué un 100 bornes avec - me semble t' il - une Firebird Spider DHV 1-2, alors que ce même jour les cadors du coin n'étaient pas allés bien loin … 
(Lio, tu nous repréciseras tout ça !).

Ce jour là, je pense qu'un verrou est tombé : non le cross n'était pas réservé à une élite volant sous des « guns »!

Mais il faut savoir qu'en 1997 déjà, Étienne CHOUARD avait ouvert la voie des vols de distance notamment au départ de Ste Victoire, et que surtout, il avait mis en ligne sur son site internet des « tutoriels » pour expliquer en image ses cheminements : http://etienne.chouard.free.fr/Vols/
Il avait également expliqué sa théorie du front de brise de mer pour optimiser nos déplacements et être au bon endroit au bon moment.
Ses explications très pédagogiques ont permis de « vulgariser » le Vol de distance.
Je me suis nourri de ses récits afin de partir un jour à mon tour dans les pas de celui qui avait ouvert ces « voies ».
Fort de tout cela, en 2003 je réalisais mon premier cross au départ du Pic : 44 km et posé dans la vallée d'Allemegne en Provence.

Bon, vous allez vous demander : «  Mais où veut il en venir ??? »

Et bien tout ça pour dire que je trouve dommage du point de vue pédagogique, que de moins en moins de pilotes mettent en ligne leurs traces …

On ne voit plus rien sur ces pilotes très talentueux comme Pascal Oupinie, Gao, Jean Mi, Nico C, etc ….
Ok, c'est leur choix, ils font ce qu'ils veulent, je ne leur reproche rien, mais je trouve cela dommageable du point de vue pédagogique et pour l'émulation, mais bon, n'insistons pas, ils ont sûrement de bonne raisons de le faire …

Par contre dès l'instant où on déclare à la Coucoupe, ça fait un peu « private secret » de ne pas mettre de trace sur un itinéraire.
Sur les vols CFD la trace est obligatoire et visible par tous, et les itinéraires en libre accès.
Ok, vous allez encore me dire que quasiment toutes les traces passent au même endroit, certes, mais avec Doarama (petite caméra jaune), cet outil magique sur Visu Gps, on peut vraiment visualiser très précisément les endroits clefs où on peut passer et où on enroule et ainsi partager les bons plans …

Voilà, c'est tout, c'était juste la petite réflexion du jour vu que ça ne vole pas !


Loïc (le Bauju).

PS : petit rajout sur mon dernier commentaire :

http://parapentaix.over-blog.com/article-35142881.html
http://jbascou.free.fr/recits/Jack12/Jack12.htm

Informations Club